Grèbe castagneux

grèbe castagneux

Comment l’identifier ?
Précision importante : la photo ci-dessus a été prise en janvier, une époque à laquelle le grèbe castagneux présente un pelage hivernal bien différent du reste de l’année.
Le plumage hivernal est plus terne : dos gris-brun, croupion blanc, même la marque blanche près du bec disparaît.
Le reste de l’année, le grèbe castagneux arbore un pelage nuptial : pelage brun presque noir, cou de couleur brun-rouge et une tache blanche à la base du bec très caractéristique.

Où et quand l’observer ?
Le grèbe castagneux est un oiseau de petite taille qui fréquente les rivières calmes et les plans d’eau. Il est souvent sédentaire mais certains grèbes originaires du nord de l’Europe migrent vers la France durant l’hiver.

Mieux le connaître.
Le grèbe castagneux a une inimitable façon de plonger « comme un bouchon », très craintif il peut disparaître de la surface de l’eau pour en ressortir 50 mètres plus loing. Il est très rare de le voir voler. Larves d’insectes, invertébrés et poissons constituent l’essentiel de son régime alimentaire.

Lieu : bassin d’eau pluviale 26b à  Coupvray (en bordure du canal de Meaux à Chalifert)
Date : 24 janvier 2015
Photo : Jean le Gloahec

Laisser un Commentaire





Please note: Comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.