Araignée thomise

 

[Rappel : pour voir un article en entier, cliquez sur le titre de l’article]
Comment l’identifier ?
L’araignée thomise dispose d’un morphomimétisme qui lui permet d’adapter sa couleur à son environnement en secrétant un colorant jaune. Dans une plante blanche elle rejette ce colorant pour devenir blanche (comme dans le cas présent). Elle a pour autre particularité physique d’avoir les pattes avant plus developpées que les pattes postérieures, ce qui lui permet de se saisir de ses proies et lui vaut le nom parfois d’araignée-crabe.

Où et quand l’observer ?
Sur tout le Val d’Europe, essentiellement au printemps.

Mieux la connaître
La thomise est une araignée atypique car elle ne capture pas ses proies à l’aide d’une toile, mais chasse à l’affût dans une plante. Elle se nourrit surtout d’abeilles (comme sur la photo), qu’elle attrappe au moment ou celle-ci butine la fleur.

Lieu : Coupvray
Date : 20 mai 2010
Photo : Lanig Fleury

Laisser un Commentaire





Please note: Comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.